N.B) Pour diffuser ou recevoir des demandes d'échanges, des nouvelles philatéliques,...
prière s'inscrire ici



2ème Salon du Collectionneur de Tlemcen

mardi 3 décembre 2019

La Plage de Bouzedjar : Les ADIEUX











L’époque Bouzedjar , c’est l’époque ou la plage n'avait qu'un petit port
sous un vieux cabanon ou on avait séjourné plusieurs saisons et ou
l'ile de la tortue qui partage sa plage en deux constituait un abri de
pêche et non un terrain constructible.
Mais une autre curiosité attirait les regards des estivants venus de
tous les coins du pays : l’originale bâtisse, cette villa-navire qui
agrémentait la façade du village balnéaire et faisant partie du littoral
national et représentait un patrimoine urbanistique de premier plan.
Son propriétaire après l’indépendance, était le premier ambassadeur
d'Algérie en Espagne.
RIVIERA constituait une prouesse technique et esthétique avec sa proue
avant qui avance dans le vide et le reste de la structure, une parfaite
réplique d'un navire, reposant sur un piton rocheux.
Cet héritage architectural de la période coloniale construit par un
colon en 1953 et signé par un grand architecte "Fernand Pouillon", et
qui appartenu une periode à Italien qu’il avait utilisé comme Casino, a
été abandonné durant des décennies, et les héritiers de la Famille "
Elkebir" l'ont cédé en 2015 à Mr Zenagui
Avec sa disparition, c'est un des deux charmes de la station balnéaire
qui disparait en comptant l'ile de la tortue qui est grignotée par un
cancer d'habitations nouvelles qui s'avancent inexorablement sur son
rocher en forme de carapace de tortue.
L'acquéreur, un parent de l'ancien propriétaire, promet de reconstruire
la bâtisse à l'identique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire