N.B) Pour diffuser ou recevoir des demandes d'échanges, des nouvelles philatéliques,...
prière s'inscrire ici



2ème Salon du Collectionneur de Tlemcen

lundi 15 février 2010

Timbres poste d'Algérie N°:1558 de l'année 2010

Deuxième émission d'Algérie poste sous le thème"Hommage aux victimes des essais nucléaires Français".
Utilisé comme arme de dissuasion militaire, le nucléaire n’a cessé depuis sa découverte de faire l’objet d’incessantes recherches.
La concurrence battait son plein entre les superpuissances lesquelles, dégageant des budgets colossaux se lançaient dans la recherche sur l’uranium et le plutonium pour produire les bombes de même nom.
Les villes d’Hiroshima et Nagasaki, au Japon, en firent les frais respectivement les 6 et 9 Août 1945 à la consternation générale après le largage des premières bombes atomiques par les U.S.A.
Ce fut ensuite au tour de la France de se lancer dans le nucléaire en expérimentant une bombe plus destructrice et plus dévastatrice que les précédentes. La bombe H (Hydrogène) explosera pour la première fois dans l’atmosphère le 13 Février 1960, à Reggane, dans le Sahara Algérien. Des essais souterrains eurent aussi lieu à In Ecker. Au total 57 essais furent effectués, selon le décompte connu à ce jour.
Les 40.000 habitants vivant dans la région en question subirent les effets de contamination locale, de la radioactivité de l’eau et des produits alimentaires. Les effets néfastes du nucléaire furent alors minimisés par le gouvernement français, mais le combat mené par différentes associations appuyé par colloques et conférences a fini par porter ses fruits, puisque le principe de l’indemnisation des victimes a été enfin pris en compte.
L’Agence Internationale à l’Energie Atomique (AIEA) a, en 1999, sur demande de l’Algérie effectué une mission d’évaluation dans les régions où les essais furent menés, recommandé que les sites en question soient interdits d’accès.
Une enveloppe financière est débloquée par l’ancienne puissance coloniale, pour l’indemnisation des victimes sous le contrôle d’une instance onusienne. Les superpuissances préfèrent garder le nucléaire et plus que jamais comme arme de dissuasion et de suprématie sur les autres nations du monde.
Tous les efforts devraient converger, en début de ce nouveau siècle, en faveur de l’élimination des armes nucléaires de la planète afin que celle-ci ne soit plus une illusion.

A) PRÉSENTATION:
Je vous présente le timbre et la planches de timbres poste N°:1558 émit le Mercredi 10Fervier 2010 sous le thème " Hommage aux victimes des essais nucléaires Français " dont le prix faciale est de 15 DA, dessinés par SID AHMED BENTOUNES et imprimés par la Banque Centrale d'Algérie(BCA).
-1):Le Bloc de 4 timbre:

-2)La feuille du timbre:
-3)La fiche de présentation:(Notice)

-3) L'enveloppe 1er jour:FDC:disponible
B) Les documents personnels:disponible
I) L'enveloppes illustrée:

II) L'enveloppe philatélique:


III) Les Cartes Maximums:

IV) Le FDC qui a voyagé:Les FDC qui ont voyagé sont l'idéal pour les personnes qui collectionnent les nice cover envoyés a leur adresse.Donc n'hésitez pas a m'en veoyer et je ferai de meme avec un joli d'Algérie.
Samir que je remercie beaucoup m'a envoyé le joli FDC officiel de cette émission qui comporte un timbre de 15DA de valeur facial suffisant pour un envoi simple de moins de 20g a l'intérieur du pays.
L'oblitération commémorative faite à Oran RP est impeccable mais j'aurais aimé en dire autant du timbre a date manuel du postier de de Ain El-Turk.Il semblerait que l'envoi soit effectué le lendemain de la sortie du timbre soit J-2 avant les évènements.J'aurais aimé que celui ci soit fait le 13/02/2010 pour avoir la date exacte.

2 commentaires:

  1. Interesting maximum cards and FDC! :)

    RépondreSupprimer
  2. Thanks Dorin for the visit
    Your have more interstiong items on your blog

    RépondreSupprimer