N.B) Pour diffuser ou recevoir des demandes d'échanges, des nouvelles philatéliques,...
prière s'inscrire ici



2ème Salon du Collectionneur de Tlemcen

dimanche 31 juillet 2011

L'Algérie vue par les timbres...mais pas seulement

Je sais que ce n'est pas dans les habitudes de "Philatlemcen", mais j’essaierai de partager avec vous dans les quelques futurs articles, une des merveilles de la ville de Jijel que j'ai eu le plaisir de visiter cet été. Je ne dis pas que l'Office du Tourisme en Algérie ne fait pas son travail... mais.
Aujourd’hui, c'est le Parc Animalier de Kissir à Jijel ouvert au publique il y'a seulement 4 années et qui se trouve à une 10aines de Km de la ville dans la commune d'El-Aouana:
- Je croyais arriver le 1er à l'entrée lors de mon approche vers les 09h30, mais hélas le Parc n'ouvre qu'à 11h00 et déjà une assez longue file d'attente pour l’achat des billets d'entrée qui sont très abordables. Les 1ers de la file affirment être là depuis 07h00 du matin...



En fait ce parc de plus de 20 hectares et qui a couté plus de 20 milliards de centimes, est un Zoo qui abrite des dizaines d'espèces dont des non-familières (Ours, éléphants, capucins,...): Un cocktail...

























































- Mais pas seulement, ce parc qui vient d'enregistrer ses 2 millions de visiteurs depuis l'été 2006 (date de son ouverture), est aussi un lieu de détente ou l'on peut se promener...























- Mais pas seulement, dans ce magnifique site naturel on peut aussi y déjeuner ou faire une petite sieste (après les nombreuses minutes passé à trouver une place de parking coutant beaucoup plus cher que le billet d'entrée) sous les innombrables arbres et autres végétations procurant de l’ombre et de la fraicheur











- Mais pas seulement, dans ce parc qui a pu se faire une place parmi les dizaines de sites dignes de rejoindre le patrimoine de l'UNESCO, on peut y faire ses prières, ses achats en souvenirs et autres produits traditionnels locaux, manger des glaces,...mais aussi faire des rencontres... (ne sois pas triste Amine, tout vient à point...)














- Terminée cette visite revenons à notre chère philatélie:
Les richesses minières sont le fondement du développement de la société humaine. Dans la préhistoire déjà, l’homme utilisait des pierres comme outils. Depuis, l’intérêt pour les minéraux utiles n’a fait que croître, à telle enseigne qu’aujourd’hui, plus de 90 éléments sont découverts et consommés. Parmi ces éléments, deux se distinguent particulièrement : l’or d’abord, connu dès le néolithique et exploité à partir du sixième millénaire, est le plus noble des métaux. Le fer ensuite, parce que le plus répandu dans la nature, mais aussi un des plus anciens éléments utilisés dans l’industrie.
En Algérie, le sol et le sous-sol présentent un important potentiel en ressources minières connues depuis la plus haute Antiquité. Mais ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que furent effectuées d’importantes découvertes, principalement au nord du pays, parmi lesquelles le gisement de fer du djebel Ouenza.
Après l’indépendance, l’intérêt des ressources minières s’est soldé, entre autres, par la mise au jour des nouveaux gisements du Hoggar dont ceux aurifères de Tirek Amesmessa. Le gisement de fer du djebel Ouenza (Sud-Est constantinois), évalué après une prospection entre 1895 et 1901, a été le plus gros et le plus riche gisement de fer de son temps. Exploité artisanalement par les Romains, puis industriellement depuis 1913, il continue toujours à produire du fer.
Les gisements d’or de Tirek Amesmessa (massif du Hoggar) ont été découverts par la SONAREM lors de la campagne de terrain 1970- 1971. Distants de 60 km de Tamanrasset, ils représentent à eux deux la plus grosse accumulation d’or connue dans le pays.
Algérie poste avait émis 2 timbres le 06/05/1993 consacrée aux gisements Algériens dont l'un ( de couleur beige mis de coté en bas de l'enveloppe ci-dessous) relatant le "Gisement d'Or de Tirek-Amesmessa" et figurant sur la lettre envoyée le 30/06/2011 de Bir Louhich, une localité parmi les 12 que comporte la commune de Haddada ( wilaya de Souk-Ahrass) par Med Achour ( Merci):

Ce timbre parmi les derniers reflétant un bon travail artistique illustre d'un coté une vue du gisement en arrière plan du périmètre territorial de l'Algérie et du positionnement de la localité dessus, et de l'autre un échantillon de la roche extraite. L'autre timbre de la série est consacré au Gisement de Fer de Djebel Ouenza.
- Le timbre à fond bleu à coté est consacré à la "Journée mondiale de la poste", ce timbre émis le 09/10/1999 illustre des timbres poste remplaçant le capteur de source d'énergie d'un satellite tournant autour du globe comme pour montrer l'importance du timbre pour la planète.
- les 3 mêmes timbres de 50Da en haut font parti de la mythique série à usage courant qui compte 3 timbres émise le 20/10/2004 et toujours en cours (faute de mieux) et illustrant une "Rosa Odorata", une rose d'origine Chinoise répandue à travers le monde il ya 2 siècles.
- le timbre à coté de 15 Da qui semble être de la même série courante, mais en vérité émis 1 mois plus tôt (07/09/2004) illustre aussi une "Rosa Odorata" mais d'une autre couleur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire