N.B) Pour diffuser ou recevoir des demandes d'échanges, des nouvelles philatéliques,...
prière s'inscrire ici



2ème Salon du Collectionneur de Tlemcen

vendredi 4 mai 2012

Champignons sauvages de Taïwan (2ème série)

Grossièrement,, les champignons sont des "petits produits des campagnes" constitués généralement d'un pied ( stipe) surmonté d'un chapeau. Scientifiquement, c'est le nom de sporophore qui est utilisé. Il peut se présenter sous d'autres silhouettes (petits buissons, langues sur le tronc des arbres ou ds sphères)
Chez Taïwanais la passion des champignons, est vérifié par un sac de champignons parfumés qui sont un ingrédient essentiel de la cuisine. Jetés dans la poêle avec les légumes ou ajoutés aux soupes, leur arôme pénétrant aiguise l'appétit.
Avant que les hommes n'apprennent à les reconnaître et à en cultiver certains, les champignons étaient une nourriture dangereuse. Encore aujourd'hui, il arrive que des imprudents s'empoisonnent en mangeant des champignons vénéneux cueillis au hasard de promenades. Aussi les tentatives de recensement des variétés comestibles ou vénéneuses ont-elles été nombreuses.
Ayant déjà émis une première série de timbres sur les "champignons sauvages de Taïwan" le 25 Mars 2010, Chunghwa Post (l’administration postale de Taïwan) avait émis une deuxième série de quatre timbres ( présentés en feuilles et sur un bloc-feuillet les réunissant). Quatre espèces de champignons trouvés à mi-altitude sont en vedette.
J'ai la chance de recevoir, en plus du superbe bloc-feuillet si-dessus, les 4 timbres de cette émission sur un superbe FDC envoyé par Ling (Merci) le 03/04/2012 de la plus grande ville de l'ile de Taïwan: Tapei:

De gauche vers la droite:
- Amanite à volve rouge: "Amanita rubrovolvata" (5 NT$): Le champignon a une orange à bouchon rouge (chapeau). La tige centrale champignon (stipe) est de couleur crème pâle à jaune-orange en couleur. La tige présente un anneau (anneau) sur sa moitié supérieure et une ampoule grande base. Il peut souvent être trouvées dans les forêts mixtes à mi-altitude. Ce champignon est toxique.
- Entolome de Murray: "Entoloma murraii" (5NT$): Le champignon a une pâle à chapeau jaune lumineux conique et un brillant tige jaune cylindrique. La tige est centrale et prend en charge le bouchon dans le milieu. Ce petit champignon doux peuvent souvent être trouvées dans les forêts dans les zones à faible à la mi-altitude durant l'été et l'automne.
- Le Géastre senssile: "Geastrum sessiles" (12 NT$): Le champignon a une fructification en forme de boule. À l'échéance, la couche externe de la fructification se fend pour créer un effet en forme d'étoile. Ce champignon peut souvent être vu dans les forêts feuillues à mi-altitude.
- Clavulinopsis miyabeana (12 NT$): Dans un premier temps, la fructification de ce champignon ressemble à un cylindre rouge ou rose lisse. Par échéance, la fructification est devenue un axe fortement avec une pointe plus pâle. Il peut souvent être trouvées dans les touffes parmi les feuilles mortes dans les forêts de conifères ou de feuillus à mi-altitude durant l'été et l'automne. À première vue, le champignon ressemble à une flamme sur le sol de la forêt.

- En ce qui concerne le timbre du coin gauche, j'avais déjà parlé à travers un autre FDC de la série de timbres à usage courant émis le 12/01/2012 et consacrés aux plantes de baies de Taiwan. Cette première série comporte les espèces suivantes: Actinidia callosa, Synsepalum dulcificum, Solanum americanum et celui sur cet FDC le Solanum verbascifolium (25,00 $), un arbuste à feuilles persistantes est visible sur les plaines, les pentes de montagnes à basse altitude, et sur les îles au large de Taïwan. Ses feuilles peuvent être ovales, lancéolées ou elliptiques, et il a des fleurs blanches. Ses baies rondes, qui sont d'abord vert et jaune à orange à maturité, sont portées en grappes à l'extrémité de ses branches. Les baies ne sont pas comestibles.

Comme si cela ne suffisait pas, Ling, a joint une superbe carte postale représentant le dernier étage du gratte-ciel 'Taipei 101 (Taïwan) inauguré en 2004, comportant 101 étages (d’où son nom) et 5 niveaux de sous-sol. Le tout sous une hauteur de 509m.


Défini par ses concepteurs comme "un majestueux bambou bleu turquoise", il fut l'édifice le plus haut au monde jusqu'au 27 mars 2008, date à laquelle il fut détroné par Burj Khalifa.
La tour abrite des immeubles de bureaux pour diverses sociétés (Bayer Taiwan, GoldBank of Taiwan, ABN Amro Bank…), des salons de conférences, des restaurants, des cafés, des magasins ainsi qu'un observatoire qui permet aux visiteurs d'avoir une vue exceptionnelle sur la capitale. Bâtiment symbolique et source de fierté pour les Taïwanais, Taipei 101 est également utilisé pour les mises à feu de feux d'artifices qui célèbrent la nouvelle année.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire